Le cunnilingus peut-il être douloureux ?

Le sexe oral était un sujet tabou, mais de nos jours c’est une forme courante d’activité sexuelle. Il consiste à utiliser votre bouche, vos lèvres ou votre langue pour stimuler les parties génitales ou l’anus de votre partenaire. Vous avez probablement entendu le sexe oral appelé sous de nombreux noms comme «descendre», «fellation», «donner la tête», «69» ou «anulingus» entre autres. Mais le sexe oral a aussi des noms médicaux officiels: le sexe oral sur une femme (le vagin, la vulve et le clitoris) est appelé cunnilingus, et le sexe oral sur un homme (le pénis) est appelé fellation.

Il peut être difficile à réaliser au début

Débuter dans le sexe oral est difficile car, vous n’aurez probablement aucune idée de ce que vous faites au début, même si vous avez beaucoup étudié. Le sexe oral n’est pas aussi facile qu’il n’y paraît. Que vous donniez par voie orale à un partenaire avec un pénis ou une vulve, votre bouche, votre gorge et votre mâchoire font toutes sortes de choses qu’ils n’ont jamais faites auparavant. Alors ne vous inquiétez pas si vous n’êtes pas une rock star qui donne la tête lorsque vous débutez. Il y aura suffisamment de temps pour apprendre

La technique de votre partenaire

Le clitoris est exceptionnellement sensible. En conséquence, si votre partenaire utilise une stimulation trop intense trop rapidement, cela risque de faire mal. Si c’est trop rapide, votre corps n’a pas eu le temps de lubrifier et d’engorger, et si c’est trop intense, eh bien … c’est juste trop intense. Parler à votre partenaire peut être inconfortable, mais pas aussi inconfortable que le mauvais sexe. Heureusement, il existe de nombreuses façons d’éviter un cunnilingus douloureux.

Bien faire un cunnilingus

Prenez votre temps et concentrez-vous sur un mouvement circulaire. Soyez attentif et regardez comment elle réagit. Déplacez votre langue (légèrement) d’un côté à l’autre. Il est possible qu’elle ne trouve pas le bon plaisir de la méthode précédente et une stimulation plus directe de son clitoris est nécessaire. Faite attention à ce que les dents ne touchent pas la vulve, faite travailler uniquement vos lèvres ou votre lange. Le plus important est de communiquer, n’ayez pas peur de demander une direction. Nous savons pertinemment que certaines personnes détestent demander des directions. Mais chaque femme est différente, et même les goûts et aversions de votre propre partenaire peuvent varier en fonction de son humeur, de la période du mois, de la météo, etc., vous ne pouvez donc pas utiliser le pilote automatique. Posez des questions rapides et faciles, comme «plus dur ou plus doux?» Ou «plus de ceci… ou plus de ceci?» et trouvez le bon mouvement. Enfin, ne prenez jamais de référence sur les films pornographiques.