Sexe : quelles sont les positions assises ?

Faire l’amour est un art, mieux vaut bien faire que vite fait. Pour un épanouissement sur le plan de l’intimité, pimenter votre soirée sexuelle. Voici quelques idées pour la position assise kamasutra.

La position de la pieuvre

La position de la pieuvre est une position assise kamasutra. La femme se couche sur un lit, l’homme devant elle et s’agenouille. La jambe de la femme s’accroche à la hanche de l’homme tandis que l’autre jambe vient se poser sur l’épaule de son partenaire.

Pour la femme, cette position procure un maximum de plaisir avec orgasme si son partenaire est un mâle bien viril.

Pour l’homme, avec cette position, il peut la pénétrer profondément et avec les mains libres, il peut toucher les seins, les fesses…

Le petit inconvénient de la position de la pieuvre, c’est qu’elle demande un peu de souplesse, rester longtemps sur cette position peut provoquer une crampe pour la femme, à faire très attention.

La posture de l’éléphant

Pour faire cette position de l’éléphant, la femme doit se coucher sur le ventre, l’homme derrière elle et qui la maintient par les épaules. L’entre-jambes de la femme plus ou moins ouverte pour recevoir le sexe de son partenaire.

Cette position est la position idéale pour stimuler le point G de la femme. En effet, le point G est accessible avec une pénétration profonde et avec un sexe plus ou moins long. Utiliser un petit cousin à mettre sous le ventre, pour plus de plaisir et une pénétration profonde.

L’homme est dominant avec cette position, il peut la pénétrer en douceur ou durement. De plus, ses mains sont libres pour caresser les seins ou les fesses de son partenaire pour l’exciter un peu plus.

Pour ne pas mettre mal à l’aise son partenaire, la rétention de son poids est primordiale. La femme ne doit pas avoir l’impression d’être écrasée et aplatie.

La position de l’union de l’abeille

Pour cette position, l’homme doit s’asseoir dos contre un support, ou être assis au bord d’un lit. Les jambes de l’homme un peu écartées, la femme vient se poser sur le sexe dur de son partenaire, dos contre torse. C’est la femme qui amène le rythme et le mouvement du va-et-vient.

C’est une position très sensuelle et donne une excitation et un plaisir maximum. Stimulation du vagin assurée, la femme peut exciter son clitoris avec une main libre, tandis que l’autre main prend un appui sur la cuisse de l’homme.

Pour l’homme, c’est une position passive, il ne fait que ressentir le mouvement du va-et-vient de son partenaire. Toutefois, il peut caresser les fesses, les seins et même le clitoris de son partenaire. Position très excitante, attention pour les éjaculateurs précoces.

La position de l’union de l’abeille demande une bonne forme physique, que ce soit pour l’homme ou pour la femme.